Stargate Atlantis: Nouveaux Horizons est un forum rpg par message qui s'inspire librement de l'Univers de la saga StarGate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission solo de Tom : Repère des espions

Aller en bas 
AuteurMessage
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Mission solo de Tom : Repère des espions   Ven 16 Avr - 22:31

Des ombres furtives longeaient les murs des couloirs de cette zone inexplorée d'Atlantis. Et elle le resterait encore un moment, étant donné les dégâts que l'attaque du Dragon des Anciens a occasionné. Des couloirs étaient à moitié détruits, des salles inaccessibles. Et le repère des espions était situé de telle manière qu'aucune sortie de secours ne semblait permise. Mais il permettait aussi de contrôler l'accès aux ascenseurs. Combien étaient-ils ? Personne ne le savait.

Tout ce que quelqu'un qui se serait trouvé là aurait su, c'est ce qui se disait dans cette salle :

Allo, la Terre ? Ici....

Des informations concernant Atlantis, ses missions, ses trouvailles, étaient transmises sur Terre. Mais à qui ? Et par qui ? Et depuis quand...

HRP : Sujet réservé à Tom Ryan ! Lui seul poste... avec moi.

Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Jeu 22 Avr - 20:05

Un homme accourut dans le repère des espions :
- Chef. On est repéré. Quelqu'un s'est aperçu des fuites et...
- ... On s'y attendait. Va falloir penser à changer de place. Mais pour l'instant, on ne risque pas grand-chose...
- Pas grand-chose !? Ils ont prévenu Ryan...
- M... ! Il était pas mort, lui ?
- Ben, non... Mais il est bien amoché ! Un bras en moins et la moitié du visage en bouillie, je crois
- Et la tête ?
- Je viens de te le dire...
- ... Le cerveau, triple andouille ! Cette chose qui pèse sur tes épaules. Tu sais, ce truc qui te sers rarement...
- Bon... Ça va, ça va... De ce côté, il fonctionne bien, malheureusement...
- C'est pas vrai ! Macnam n'est pas drôle. H. Sykes, l'em.... sur Terre, on risquait peu. Mais avec Ryan à nouveau sur les rails, va falloir faire gaffe ! Profitons qu'il est blessé pour prendre nos précautions et revoir notre projet. C'est le seul point positif. Il ne pourra pas nous avoir pour l'instant...

Ces derniers mots prononcés, un silence de plomb régnait dans la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Ryan

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 53
Localisation : Infirmerie/Atlantis

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
5/3000  (5/3000)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Ven 23 Avr - 2:58

Une grenade. Une explosion. Un flash. Une lumière. Un son.
Le groupe d'intervention spécial d'Atlantis entra dans le Hangar Technique, la zone avait été bouclé et le commando entra dans la pièce. Ce groupe était entraîné spécialement pour intervenir à l'intérieur d'Atlantis. Le groupe de 6 six hommes en combinaison d'intervention noir entra dans la zone, balayant un à un les recoins de la salle avec leurs fusils MP5. Ils fouillèrent pendant une bone demi-heure un ou des quelquonques individus supsects. Et pendant ce temps, dans le couloir, un homme encapuchoné se dirigea vers la zone inexploré et ouvrit la porte, à quelques mètres seulement du groupe d'intervention qui ne trouvait rien. L'homme parcouru une centaine de mètres en bifruquant de tous les cotés, montant et descendant des escaliers, avant de finalement tomber sur un petit camp de base moderne où 3 autres personnes travaillaient. L'homme descendit sa capuche, révelant un oeil de verre peu commun et peu avenant. L'homme aboya à ses -apparemmment- subordonnés.


-Ryan a lancé l'assaut dans le hangar technique, bande d'incapables ! Comment a t-il pu nous localiser ?

Un jeune nouveau répondit nerveusement :

-Il y avait une longue transmission à faire, ça allait plus vite de faire tout d'un....

-Espèce d'abruti de premier plan ! J'ai bien specifié que les transmissions longues devaient se faire en plusieurs fois ! Maintenant ce n'est qu'une question de temps pour qu'il nous retrouve !

Le nouveau baissa la tête vers une carte et continua à travailler. Le chef se dirigea vers un petit casier cadenaçé qu'il ouvrit avec une clé, dévoilant plusieurs fusils de chasse, des pistolets de petits calibres et quelques rares pistolets mitrailleurs. Ce Ryan prendrait du temps à le retrouver dans les couloirs sinueux de la zone inexploré, mais le Colonel était connu pour du zèle, et il mettrait surement moins de temps que tous les autres réunis. Et si ça arrivait, le chef serait prêt à le recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Ven 23 Avr - 12:18

Le chef des espions reçut peu après une communication via un petit communicateur Goa'uld. De cette manière, les transmissions étaient indétectables. Il avertit ainsi son chef de la situation. Mais la communication avait été subitement interrompue.
*Bon sang ! Il a quoi, ce sapajou ?*

Il se décida à agir et beugla ses ordres :
- Remballez tout ! On décampe. Vous deux, vous restez ici !
Les deux hommes désignés exprimèrent alors un surprise totale :
- On... on reste ? Mais, chef, si on res...
- Fermez-la ! Vous, vous protégez notre fuite. J'essaierai de vous sortir de là, mais je ne vous cache pas que ce ne sera pas facile, pas facile du tout. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il nous trouve et je connais la planque idéale pour nous... AHAHAHAHAAH !

Il inspecta la pièce du regard et se dirigea ensuite dans le couloir. Peu après, il disparaissait de manière totalement incompréhensible avec deux de ses acolytes.

Les deux restants se regardèrent et comprirent qu'ils étaient sacrifiés. Ils décidèrent donc de vendre chèrement leur peau. Ils avaient assez d'armes et d'explosifs pour tout pulvériser dans un rayon d'une bonne cinquantaine de mètres.
Ils avaient aussi pris toutes leurs précautions. Le chemin que devraient emprunter les hommes de Ryan pour venir les déloger serait aussi leur tombeau.

L'affrontement, s'il devait avoir lieu, serait terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Ryan

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 53
Localisation : Infirmerie/Atlantis

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
5/3000  (5/3000)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Lun 24 Mai - 21:56

L'equipe d'intervention fit coulisser la porte de la zone inconnu. Le chef d'équipe s'avança en premier. La porte donnait sur un long couloir, un immense couloir vide. Il régnait dans ce dernier un silence anormal, un silence de mort trahissant la présence d'un danger imminent. C'était un immense couloir d'une centaine de mètres, au moins. Le reste de l'équipe entra, et, en formation, elle commença à avancer. Soudain, dans l'oreille du chef, la voix du Colonel retentit.

//Stop !

Le chef d'équipe s'arrêta net et mit son poing en l'air, le bra plié en angle droit, le reste de l'équipe s'arrêta aussi, et le chef répondit :

-Quoi ?

//Il y a eu une anomalie visuelle devant vous. Quelque chose devant vous à bougé, c'est invisile, mais ça a bougé.

Le chef, Marks, balaya la salle du regard, bougeant seulement la tête, conscient du risque de piège. Puis finit par déclarer :

-Je ne vois rien, moi.

Ryan émit un renflement et se retint de hurler dans le micro. C'était un piège ultra sophistiqué, il ne pouvait pas en vouloir au chef d'équipe.

//Allumez-vous une clope, Chef Cobra.

-Pardon ?

//Grillez-vous en une !

Mettant son M4 en bandouillère, la laissa pendre dans le vide, il sortit un paquet de cigarette blanc et rouge de la poche de sa veste tactique, l'ouvrant, il attrapa une cigarette, l'ajusta à sa bouche et sortit ensuite un magnifique Zippo argenté, il fit rouler la molette du briquet militaire, sous les yeux ébahis de son équipe, et tira une bouffée de la cigarette.

-Et maintenant ?

//Eparpillez la fumée devant vous.

Marks s'éxecuta, et d'un geste régulier de la main, mais réflechi et lent, il poussa la fumée devant lui. Et soudain, la petite fumée grise révela un bout de laser, rouge sang. Le chef d'équipe ne put se retenir un juron.

-Pu.....

//De la haute technologie, Adjudant. Lancez votre clope à ras de terre et dites à vos hommes de faire le même chose.

Quelques minutes plus tard, les quelques cigarettes épapillés au sol, révélaient une dizaine de lasers horizontaux couvrant une partie du couloir. Et sur le côté de ce dernier, derrière une poutre, bien camouflé, en faisant un zoom avec la caméra, Ryan observa une bonne dose d'explosifs collé au sol.

//Les lasers doivent être reliés au Semtex qu'il y a par terre, là bas, Adjudant. C'est du boulot de pro.

-Nom d'un chien... Que fait-on, Mon Colonel ?

//Essayez de les passer dans la mesure du possible, Chef Cobra.

Marks lâcha un soupir et ordonna à son équipe de commençer à passer au travers des lasers. Le soldat qui était au milieu du groupe se prépara pour passer en premier, soudain, il tomba à terre, un coup de feu retentit. Le groupe se scinda et il se mit à couvert des deux côtés du couloir, derrière les épaisses poutres métalliques. Le Première Classe qui était à terre, au beau milieu du couloir, gisait dans son propre sang, le visage déjà livide, blanc pâle, touché à la poitrine, gémit et tourna la tête vers son Chef d'Equipe.

-Désolé...Mon Adjudant... j...j'ai merdé...

-Non, non, c'est pas ta faute, on va te sortir de là, reste tranquille, appuie sur ta blessure. Stoppe l'hémoragie, tu sais, comme à l'entraînement.

Le soldat retourna la tête vers le lieu d'où le sniper avait dû tirer.

-Attendez... je vois ce salopard... je peux l'avoir...

Il tendit le bras vers son fusil à lunette, un FR-F2, il tendit le bras pour attraper la poignée. Marks hurla :

-Non ! Bouges pas !

Un autre tir retentit, le bras du Première Classe se désarticula, projeté à l'état de boullie pour poisson, le soldat ne put se retenir d'un long hurlement. Tandis qu'il se calmait lentement, le Colonel indiqua au Chef Cobra :

//Adjudant, posez lentement votre caméra au sol, face au tireur.

L'Adjudant s'éxecuta, et la caméra pivota, laissant voir à l'équipe du Colonel un poste de tir parfait. Le Soldat se remit à gémir, il était jeune et aurait du vivre encore pendant longtemps, et pourtant, il était allongé ici, le teint blafard, à demi-mort.

-Adj... Mon... Mon Adjudant...Dites à ma... ma mère que je l'aime...

Marks se mit lentement à paniquer et répliqua, d'un ton agaçé :

-Arrête-ça ! Tu lui dira toi-même, mer** !

Le Soldat se tut, mettant la tête face au plafond, attendant l'heure finale, parcouru de temps en temps par une douleur violente ou un spasme, tandis que Ryan s'arrachait à trouver une solution. Le Colonel demanda alors à l'Adjudant, après quelques secondes de blanc.

//Le bout du couloir, là ou tireur est, les côtés du couloir sont fait de baies vitrées, non ?

-Blindées, Mon Colonel.

//Aucune importance. Depuis où a t-on un bon poste de tir, d'après votre expérience de sniper chez les Marine's ?

En plus de la vue de la caméra, Ryan avait demandé à Karlson de sortir le dossier de l'Adjudant Marks et l'avait sous les yeux.

-Euh... Ils ont condamné une vitre de l'infirmerie, mais en attente de la bétonner, il l'on caché derrière une armoire, vous devriez avoir un bon angle de tir.

Ryan beugla à Karlson d'aller lui chercher un Barrett M-82, le Sergent posa son casque et partit au pas de course chercher l'arme en question.
Dans le couloir de la zone inconnue, le Soldat à terre retourna la tête vers Marks.


-Je vais mourir, hein mon Adjudant ?

-Mais non, allez, met ta main sur ta blessure.

-Ca servirait à rien, je suis mort dans 5 minutes grand maximum.

L'Adjudant voulu lui tendre sa main, mais celle-ci n'étant plus à découvert derrière une poutre, un nouveau tir du sniper la lui frôla. Mrks retira illico sa main et mit son doigt à l'oreille avant de contacter l'infirmerie.

-Quelles sont les nouvelles, Mon Colonel ?

//Bientôt, bientôt...

Ces paroles énigmatiques du Colonel laissèrent perplexe l'Adjudant et poussa un petit grognement tandis qu'il tournait la tête vers son Première Classe à terre, dont le visage ne cessait de se fatiguer au fil des minutes.
Karlson finit en fin par arriver avec le Barrett entre les bras, un chargeur entre les dents. Pesant un quinzaine de kilos et ayant dû courir, Karlson arriva rouge pivoine et avait pas mal attiré l'attention dans les couloirs, mais peu importe. Ryan saisit le fusil par la poignée de transport et indiqua une grande armoire d'un coup de menton au Sergent Karlson pour qu'il la déplace avant d'empoigner le chargeur entre ses dents. Peu importait un deuxième chargeur. Ils n'avaient qu'une seule chance sinon le tireur changeraient d'emplaçement et ils ne pourraient plus l'atteindre. Karlson déplaça avec peine l'immense armoire et ouvrit une petite fenêtre à hauteur d'homme. Avec un oupir de fatigue dû aux 14 kilos et des poussières du fusil, Ryan apposa son canon sur le bord de la fenêtre et se mit à observer les alentours à l'aide de la puissante lunette. Il finit par repérer la fameuse baie vitrée. A l'intérieur du couloir, il vit même le reflet de la lunette du fusil PSG-1 que le sniper ennemi tenait. Ayant emprunté un lunette d'observateur à l'armurerie, Karlson se mit à évaluer les facteurs de tir pour aider le Colonel qui devait tirer avec une précision diabolique avec une main seul et gauche. Soudain, Auxbonsoins vint mettre son grain de sel :


-Je vous déconseille ce tir, Colonel, de plus par ce calibre.

Sans en prendre compte, Karlson énumerra les facteurs.

-Distance de la cible : 850 mètres. Temps pour impact : 1 seconde. Vent : 3 mètres Est.

Ryan fit un rapide calcul mental et décala le canon du Barrett de quelques centimètres.
L'Adjudant commençait s'impatienter, il saisit manuellement sa radio et ouvrit le canal avec le Colonel.


-Sauf votre respect, Mon Colonel, le vie d'un de mes hommes est en jeu et...

Soudain, la vitre se fractura en mille morceaux, répandants des morceaux de verre un peu partout, puis on entendit le bruit d'une chute sur du métal et seulement quelques secondes après, le bruit asourdissant du tir arriva jusqu'aux oreilles de l'Equipe Cobra.
Dans l'infirmerie, Karlson lâcha sa lunette Leupold de spotter et déclara, sur un ton enjoué.


-Le Colonel : 1, les Méchants : 0. Victoire écrasante.


Ryan re-regarda dans sa lunette l'endroit où était anciennement le tireur. La vitre était brisée, il ne voyait plus le tireur, il devait être mort. Pour le soutenir, le Sergent reprit le fusil et ferma la fenêtre, avant de s'installer à nouveau à son poste, reprennant son casque, à l'image du Colonel.
Prudemment, l'Adjudant Marks tira son soldat par la poignée de son gilet tactique, le mettant à couvert contre le mur et derrière une poutre, lui assennant une petite claque amicale sur la joue pour le maintenir éveillé. Le soldat sourit bêtement et baissa lentement la tête. Le médecin de l'escouade aux côtés de l'Adjudant, il examina le Première Classe et salit vite ses gants blancs, changeant de couleur pour une rouge. Il se tourna ensuite vers Marks et lui fit lentement "Non" de la tête. Marks lâcha un "Mer**" déçu et rebrancha la communication avec l'infirmerie.


-Escouade Cobra... Une perte.

Ryan maugréa quelques paroles dans sa barbe et finit par répondre.

-Désolé, Chef Cobra. Allez, on a pas finit. Passez les lasers. Le tireur est mort.

Marks récupera sa caméra, contourna la flaque de sang et les quelques morceaux de chair et lui et son équipe esquivèrent les lasers. Quelques mètres après ces derniers, alors que l'équipe, démoralisée, avançait à pas de loup, elle se remit à couvert derrière des poteaux alors qu'une personne avait essayé de toucher un membre de l'équipe avec un fusil à pompe. N'étant plus qu'à une dizaine de mètres du bout du couloir. L'Adjudant dégoupilla une grenade lacrymogène et la lçana au bout du couloir. Une fumée grisatre se dégagea de la grenade et on enten dit les toussotements et les nausées, ainsi que les gémissements d'une personne. Marks ordonna à son équipe d'enfiler leurs masques à gaz. Il le fit lui-même, empoignant le masque étant précedemment sur le haut de sa tête, il le ramena à son visage, le secoua quelques fois pour vérifier qu'il était bien mit puis fit signe à son équipe de donner l'assaut. A travers la fumée du gaz CS, Marks, au devant de son équipe, vit un des Espions, vomissant et toussant, essayant de fermer les yeux et de tenir son fusil de chasse en même temps. L'Adjudant saisit son M4 et assenna un terrible coup de crosse dans la mâchoir de l'Espion, le faisant s'écrouler à terre, la figure décalée. Marks le saisit par le bras et le tendit à un de ses hommes. Puis, à mesure que la fumée nocive se dissipait, le Chef Cobra monta sur la petite passerelle métallique qui servait de poste de tir au sniper, en face du couloir. Il vit le tireur à terre, le fusil PSG-1 à ses pieds, le torse littéralement déchiqueté par le tir du Colonel. Le mur derrière lui complétement repeint par une explosion d'hémoglobine. Marks ramassa le fusil, lança un dernier regard au tireur et repartit. Il allait ammener le prisonnier à l'infirmerie pour un petit voyage au "Paradis Ryan". Au passage, il désactiva le Semtex et le ramassa, il purent donc ainsi traverser les lasers sans risque, passant au dessus de la mare de sang laissée par le Première Classe, toujours adossé, mort, contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Ven 4 Juin - 19:44

PNJ = Les espions

Quelque part sur la base, les espions qui avaient réussi à s'échapper avant l'intervention des hommes de Ryan et de lui-même, au demeurant, réinstallaient tout leur matériel, certains que cette planque allait devenir leur refuge pour un bon moment :

- Bon sang, chef... Quelle galère, cet endroit...
- De quoi te plains-tu ? Tu préfèrerais être à la place de ton pote et de son cousin ?...
- Non... Bien sûr que non... Mais... Enfin, je voulais simplement dire...
- Ferme-la !, intervint un troisième homme. Nous, on est en vie et en sécurité. Eux, va savoir où ils en sont à l'heure qu'il est...
- Ouais... t'as raison... désolé...

À cet instant, le communicateur Go 'auld fit entendre sa petite musique :
//
- Chef ! Mauvaises nouvelles !
- Vas-y ! Déballe !
- Un mort...
- Et l'autre ?
- Sais pas... Les hommes de Ryan l'ont emmené à l'infirmerie pour l'interroger.
- Pas grave... Auxbonsoins est là. Ça roule...
- Comment ça Auxbonsoins ?
- T'occupe... De toutes façons, il ne parlera pas pour deux raisons.
- Ah bon ?
- Il connait pas cette planque et en plus il a une capsule dans la bouche. Il mord une dent et hop, plus d'interrogatoire.
- Vous êtes dur, chef !
- Dur ?! C'est notre boulot d'être dur. Si tu voulais faire du sentiment, fallait rejoindre Ryan ou H. Sykes...
Tous les hommes présents éclatèrent de rire malgré la tristesse d'avoir perdu un, voir deux des leurs. Puis la communication reprit :
- En plus, vous savez quoi ?
- Ben non, je sais pas, rigolo
- Ryan...
- Quoi Ryan ? Son bras a repoussé dans la nuit ?, dit le chef en éclatant d'un rire à faire peur, à glacer le sang, même au plus téméraire.
- Ça n'aurait rien changé, à mon avis...
- Hein ????
- Avec un seul bras, il a eu nos hommes depuis l'infirmerie.
- Tu plaisantes ?
- Non...
- Les vitres ont volé en éclats, et en plein dans le mille !
- Nom de BIP de BIP de BIP. F... BIP, ce Ryan ! Je parie que même sans bras, y s'rait capable de nous dégommer à deux milles mètres...
Tous les hommes présents n'en croyaient pas leurs oreilles et la peur se lisait sur leur visage.
- Autre chose encore : des hommes des services internes du SGC sont là.
- Pourquoi ?
- Sais pas...
- ... Je pense que notre homme vit encore. Ils vont l'arracher des mains de Ryan. C'est encore mieux.
- Pourquoi ?
- Si Auxbonsoins n'arrive pas à retenir Ryan, il déballera ce qu'il sait assez rapidement. Mais si ce sont les hommes du SGC...
- On a rien à craindre.
- Mais si, imbécile !! On a tout à craindre. Mais leurs méthodes d'interrogatoire mettront plus de temps à porter leurs fruits, c'est tout.
- Mais alors ?
- Alors, tu vas aller à l'infirmerie et surveiller ce qui s'y passe. Si on te pose des questions, tu diras que tu fais les inventaires. Rien n'est fait de ce côté.
- C'est vrai. C'est le vrai foutoir. Une chatte n'y retrouverait pas ses petits.
- Ils ne t'empêcheront pas de travailler. C'est un boulot trop pressant, mais attends-toi à te faire eng... par Ryan.
- J'ai l'habitude.
- Tu en profiteras pour passer derrière lui et te faire voir de notre homme. Tu lui feras comprendre qu'il doit se sacrifier pour la mission
- Joli boulot que vous me donnez là, chef.
- Tu veux prendre sa place ?
- Non... non...
- Je reprendrai contact moi-même. Quoiqu'il arrive, tu n'appelles pas. C'est compris ?
- Affirmatif
//


La communication coupée, les hommes continuèrent de travailler dans un silence pesant. Quelque chose clochait dans le comportement de leur chef. Quelque chose n'était pas logique. Mais quoi ?
Ils entendirent alors un bruit à quelques mètres d'eux et des voix :

- J'aurai parié avoir entendu parlé.
- Moi aussi
- Moi aussi
- Bon, je préviens Ryan.

Le chef des espions n'en croyait pas ses oreilles. Comment avaient-ils pu entendre quelque chose ? C'était absolument impossible. Lui pouvait tout entendre, grâce à tout le matériel disposé un peu partout pour éviter les mauvaises surprises, mais eux ? Comment avaient-ils fait ?

En un éclair, sa décision était prise. Il mit en action le système qui permettait de traverser les murs. Quelques secondes plus tard, les hommes restés dans le refuge, immobiles, aux aguets, entendirent quelques cris et trois tirs. Puis le silence. Quelques secondes plus tard, leur chef réapparaissait, l'air soulagé et ravi.
Cette expression glaça le sang de ses compagnons. Leur chef leur inspirait autant d'admiration que de terreur :

- Problème réglé. Pas de communication pour Ryan, cette fois.
Et il se mit à rire.

Pendant ce temps, dans le couloir, plus loin, trois corps gisaient par terre, une expression de terreur sur le visage. Morts. Un autre groupe arriva en courant :

- Qu'est-ce qui s'est passé ici ?
- Contacte le Colonel Ryan tout de suite.
- OK, dit un troisième.

Et là, frappé de stupeur, le chef des espions comprit que les hommes qu'il venait d'abattre parlaient certainement de l'autre groupe, pas de lui...
Personne n'avait remarqué, durant la communication avec leur compagnon, qu'un groupe était passé non loin de leur repère, sans avoir une seule seconde conscience qu'ils passait à côté du nid d'espions tant recherché.

Mais il était trop tard et cette fois, Ryan était averti....


Dernière édition par Dico Teal'c le Sam 5 Juin - 18:47, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Lun 5 Juil - 17:09

PNJ = l'espion et le chef des espions et un autre espion et... Flûte ! Toute la bande d'espions, quoi !!!

Celui qui voulait avertir son chef parcourait comme un dément les couloirs d'Atlantis. Aà plusieurs reprises, il essuya tantôt des regards interrogateurs, tantôt soupçonneux, tantôt incrédules face à son comportement. Ce n'est qu'après avoir fait inconsciemment le total des regards qu'on lui avait adressé qu'il se ravisa et tenta malgré la peur qui le tenaillait d'adopter une attitude "normale". Inutile de dire que ce ne fut pas chose aisée pour l'espion. La peur qui l'étreignait était autant due aux conséquences des révélations d'Auxbonsoins, qu'à la réaction de son chef quand il l'apprendrait. Il est vrai que ce dernier n'avait pas tendance à s'en prendre au messager. Mais toute règle a ses exceptions qui la confirme. Et, quand bien même l'espion "inquiet" tenait à se faire remarquer de son chef, il ne tenait nullement à devenir une exception pour autant.

Il hésitait à aller le voir, mais aucun endroit sûr ne lui permettait d'utiliser le petit communicateur Goa'uld qu'il avait sur lui. Ce ne fut qu'au bout d'un long moment qu'il trouva un tel endroit.

*Enfin... c'est pas trop tôt ! Maintenant, va falloir prévenir Big Boss...*
Il sortit fébrilement le communicateur et, non sans trembler, l'alluma :
//
- Chef ! La situation vient de prendre une mauvaise tournure.
- eeeet...
- eeeet. C'est Auxbonsoins. Il a tout balancé à Ryan.

L'espion avait préféré lancé son propos comme on lance quelque chose de dangereux loin de soi. La réaction de son chef ne se fit pas attendre. La politesse m'empêche de retranscrire ici les propos du chef, quand bien même l'envie ne me manque pas, tant ce dernier fit preuve d'imagination... Je passe donc la liste de noms d'oiseaux énumérés par le chef des espions, liste contenant au demeurant un nombre incroyable de variétés exotiques, voire inconnues !
- Je m'en charge. Nul doute non plus que l'élimination des autres, naguère, va l'attirer ici. Dommage qu'il ne puisse pas être là lui-même, j'en aurais profité pour me débarrasser de lui une bonne fois pour toutes.

- Vous allez faire quoi, chef ?
- ALLER ME RENDRE !, bougre d'im... !!! Je vais concocter une petite surprise aux hommes qu'il va envoyer ici. En attendant, continue à fouiner. Et te fais pas pincer, vu !!!!
- Compris, chef !
//


- Ça n'a pas vraiment réussi la der... , dit un des hommes qui avala dans une déglutition bruyant les derniers mots qu'il avait voulus prononcer. Cette déglutition laissait transparaître la peur qui l'envahissait... Le teint livide l'indiquait également...
- Cette fois, ça marchera !, trancha le chef des espions au regard torve. Mais comme tu l'as dit toi-même, ça n'a pas fonctionné la dernière fois... Donc, ce coup-ci, tu t'y colles, mon gaillard. Et pas la peine de revenir si tu échoues. C'est assez clair ?
- Oui, chef !... Parfaitement clair.
- Bien... Prends deux hommes et voilà ce que vous allez faire...


La suite fut inaudible. Les trois hommes désignés pour cette dernière mission sortirent du repère et prirent la direction d'un autre couloir, situé non loin de celui qui avait servi de stand de tir à Ryan. Mais là, aucune possibilité de prendre les espions à revers, de les abattre de loin, ni même de les déloger sans dégâts notoires.


Un affrontement mémorable allait avoir lieu, mais qui allait en sortir vainqueur ?



HRP : Dernière phrase pompeuse et ridicule, je sais. Mais je n'ai pas pu résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dico Teal'c
Admin
avatar

Messages : 848
Date d'inscription : 11/07/2009
Localisation : Dans la lune pour certains !

Feuille de personnage
Points de vie:
500/500  (500/500)
Avertissement:
0/3  (0/3)
Barre d'expérience:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   Mer 18 Aoû - 19:39

HRP pour Tom :

J'attends ton post pour conclure ton retour. Dès que tu postes, je termine ta mission solo.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission solo de Tom : Repère des espions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission solo de Tom : Repère des espions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I believe I can Fly... [Mission Solo]
» Ton destin t'appartiens (Mission Solo Rang C)
» [Mission Solo] A, A, A, Anarchie !
» Mission Solo
» Forêt magique de mon c.... Ah bonjour gente dame [mission solo] o:)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis: Nouveaux Horizons :: Atlantis :: Aile Ouest :: Zone inexplorée-
Sauter vers: